Les chantiers d’insertion

Les missions des chantiers

 

Un chantier d’insertion a pour mission globale d’accompagner des personnes éloignées de l’emploi vers une formation un apprentissage, un emploi. Pour ce faire ils proposent un accompagnement et une activité professionnelle aux personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières. L’objet du travail des chantiers est la résolution des freins à l’emploi et des difficultés périphériques associées.

Les ateliers et chantiers s’adressent en priorité aux publics de faible niveau de qualification avec ou sans expérience professionnelle rencontrant des difficultés diverses dans leurs parcours d’insertion professionnelle.

Embauchés en Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE) de 26 heures par semaine, les salariés (ées) qui sont rémunérés (ées),  bénéficient d’un encadrement technique qualifié et d’un accompagnement socio professionnel. Ce suivi renforcé permet de résoudre les  problèmes périphériques révélés par la mise en situation de travail et d’élaborer un projet de formation ou de qualification.

Leur mission est de développer ou asseoir un accompagnement socioprofessionnel de qualité, répondant aux besoins des personnes et du territoire, afin de pouvoir envisager à terme une insertion durable dans les conditions ordinaires du marché du travail

Bien souvent aussi, le chantier d’insertion représente la première structure d’accueil pour les personnes les plus éloignées de l’emploi dans la construction d’un parcours professionnel.

En apprendre plus sur le site du gouvernement

Qui décide, qui paye ?

 

La politique n’est pas là pour faire le bonheur des hommes. Elle est là pour combattre le malheur.

André Comte-Sponville – Le capitalisme est-il moral ? – 2004

 

QUI DECIDE ?

Un chantier doit avant tout être conventionné et ce qui est normal répondre aux demandes légitimes posées par les services de l’état. La DIRECCTE et PÔLE EMPLOI sont les premiers décisionnaires. Mais toutes les strates de l’organisation administrative et politiques concourent à la décision de mise en place d’un chantier.

Mais la création d’un chantier est aussi une décision politique, politique détaché de toutes notions partisanes et pris au sens du gouvernement juste de la cité*.

En nous soutenant, en vous engageant pour cette cause au service du territoire vous influez sur la prise de décision. En nous soutenant, en vous engageant vous marquerez l’intérêt du territoire pour une action écologique et créatrice de lien social

Du nombre de vos soutient dépendra la prise en compte de ce projet par les décideurs !

* La politique en philosophie est une notion centrale. Elle provient du grec “polis”, la Cité, et “techné”, la Science : la politique se définit comme une science du gouvernement équilibré de la cité.

QUI PAYE ?

Une des difficultés des chantiers est la multiplicité des financeurs

L’Etat notamment pour le fonds départemental d’insertion (FDI), le Conseil Régional, le Conseil Général, les collectivités locales, le Fonds Social Européen (FSE)
D’autres financeurs comme la caisse d’épargne, le crédit mutuel, France active, des fondations, France initiative, peuvent concourir au financement d’un chantier.

LIENS :

 

Dans la presse

Voir aussi « Comment l’apiculture peut aider à la réinsertion sociale » sur le site L’actu des apiculteurs.

 

Lexique

 

IAE

L’insertion par l’activité économique (IAE) permet aux personnes les plus éloignées de l’emploi, en raison de difficultés sociales et professionnelles particulières (âge, état de santé, précarité) de bénéficier d’un accompagnement renforcé qui doit faciliter leur insertion professionnelle. Des structures spécialisées, comme les entreprises d’insertion, les associations intermédiaires, les entreprises de travail temporaire d’insertion ou les ateliers et chantiers d’insertion signent des conventions avec l’Etat qui leur permettent d’accueillir et d’accompagner ces travailleurs.

Voir plus sur le site du gouvernement

 

Activité support

Les chantiers sont organisés autour d’une activité support, ici l’apiculture. Les chantiers ne sont pas des organismes de formation professionnelle à proprement dit. Cela signifie que les encadrants (es) technique ne cherchent pas à former de façon exhaustive les salariés (ées) à cette activité. Par contre ils/elles se servent de cette activité et de celles connexes pour faire découvrir aux salariés (ées) les différents secteurs professionnels porteurs d’emplois et les initier aux pratiques de ces métiers.

Ils/elles se servent de cette activité support pour redynamiser le salarié, bâtir avec lui un projet professionnel et lui permettre de d’aller ou de retourner  vers l’emploi.

La mise en situation de production collective au moyen d’une activité support favorise une (re)mobilisation personnelle et professionnelle, une découverte des métiers, un (ré)apprentissage à la vie professionnelle, permettant une approche du marché de l’emploi par les salariés(ées) accueillis (ies)

 

Freins à l’emploi

Ce sont tous les raisons qui empêchent une personne d’accéder à un emploi, elles sont plutôt de nature professionnelles, manque de qualification, manque de connaissance du marché de l’emploi, manque de savoir-faire en technique de recherche d’emploi…

 

Difficultés périphériques

Ce sont les obstacles non directement lié à l’activité professionnelle, qui empêchent une personne de pouvoir tenir un emploi. La difficulté d’accès au logement, le surendettement, le manque de moyen de locomotion, la garde d’enfants, des addictions sont avec bien d’autres des difficultés périphériques

 

Habiletés sociales

Les habiletés sociales sont habituellement définies comme étant la capacité de démontrer un comportement approprié dans une variété de contextes comme à la maison, à l’école ou au travail et dans la société en général. Les habiletés sociales comprennent des comportements spécifiques et discrets, verbaux et non verbaux.

  • les habiletés sociales se composent d’initiations et de réponses appropriées et efficaces;
  • les habiletés sociales maximisent les renforcements sociaux;
  • les habiletés sociales sont de nature interactive et impliquent des réactions efficaces et appropriées (par exemple un timing d’un comportement spécifique, une réciprocité);

Une des habiletés sociales sur laquelle travaille fréquemment les chantiers sont la constance dans la tenue d’une tâche  et la régularité dans  respect des horaires.

 

Insertion sociale

L’insertion sociale désigne l’action ayant pour objectif de faire évoluer une personne isolée ou marginale vers un état où les échanges avec son environnement social sont considérés comme satisfaisants pour pouvoir interagir avec celui-ci. Elle est aussi le résultat de cette action.

 

Insertion professionnelle

Processus qui conduit une personne à trouver une place reconnue dans la société. L’insertion peut prendre plusieurs figures : insertion professionnelle, sociale, globale. L’insertion professionnelle est la remise en contact avec le milieu de travail ou la réadaptation au marché du travail. Elle est aussi le résultat de cette action qui se traduit à minima par une entrée en formation ou mieux par une prise d’emploi pérenne.

 

CAE

Le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE) est un contrat aidé dans le secteur non marchand qui facilite, grâce à une aide financière pour l’employeur, l’accès durable à l’emploi des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d’insertion. Il permet des recrutements en CDI ou CDD avec un salaire associé.

Voir plus sur le site du gouvernement

 

Encadrant(e) technique

L’encadrant (e) technique d’insertion assure l’encadrement et l’accompagnement professionnel de personnes éloignées du marché du travail, en contrat temporaire dans une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE). Il (elle) a pour finalité l’atteinte des objectifs de production en prenant en compte les impératifs de formation et d’insertion des salariés.

Voir plus

 

Chargé d’accompagnement social et professionnel

Le/la chargé (e) d’accompagnement social et professionnel (CASP) a pour mission d’accompagner des parcours individuels et collectifs pour favoriser l’insertion sociale/professionnelle ou la mobilité des publics demandeurs dans les domaines de l’emploi, de l’accès au droit, à la santé, au logement, à la citoyenneté ou dans un parcours de formation professionnelle. Il/elle accueille, fait un diagnostic sur la situation de la personne, l’informe, l’oriente et l’accompagne dans la construction et dans la réalisation de son parcours d’insertion sociale et professionnelle en instaurant une relation de coopération et de confiance. Il travaille en réseau avec les partenaires locaux.

Voir plus

 

Directeur(ice) de chantier d’insertion

Le directeur, la directrice d’un chantier d’insertion assure tous les rôles d’un chef d’entreprise, il/elle doit d’une part piloter la production de l’entreprise  et d’autre part assurer l’insertion sociale et professionnelle des salariés en situation d’exclusion.

Voir plus

Nous soutenir

Découvrez comment soutenir le projet, plusieurs niveaux d'engagement possibles

Je soutiens le projet

Bretagne

 blason